Le progrès est forcé­ment bon

Le conseil des ministres a donné mercredi 3 août son feu vert à la circu­la­tion sur la voie publique de véhi­cules auto­nomes. Selon Le Monde, le compte-rendu du conseil des ministres publié par l’Ély­sée indique que ces véhi­cules sont « une étape incon­tour­nable vers une mobi­lité apai­sée, une régu­la­tion et une sécu­ri­sa­tion des trafics, et des trans­ports plus effi­caces et plus respec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment. »

Ces véhi­cules rendant le trans­port routier plus confor­table, moins cher et certes moins polluant n’au­ront-ils pas l’ef­fet inverse : une augmen­ta­tion spec­ta­cu­laire de la circu­la­tion et donc un accrois­se­ment de la pollu­tion ?

Clas­si­fi­ca­tion morale des acti­vi­tés

Les contri­bu­tions de chaque indi­vidu à la société diffèrent énor­mé­ment. Comme le person­nage Jed de Houel­le­becq dans La carte et le terri­toire, essayons-nous à une typo­lo­gie des métiers selon un axe de clas­si­fi­ca­tion moral qui pren­dra un compte le bien qu’on peut faire à soi-même, aux autres ou à notre envi­ron­ne­ment. Appliquant la défi­ni­tion de Spinoza pour qui le bien est « ce que nous savons avec certi­tude nous être utile », nous confon­drons le bien et l’utile et parle­rons d’ac­ti­vi­tés utiles, inutiles (c’est-à-dire n’ap­por­tant aucun bien que ce soit à quelqu’un ou au monde) ou nuisibles.

Conti­nuer la lecture de « Clas­­si­­fi­­ca­­tion morale des acti­­vi­­tés »

Cita­tions de Bernard Char­bon­neau

Cita­tions de Bernard Char­bon­neau tirées de Nous sommes des révo­lu­tion­naires malgré nous : Textes pion­niers de l’éco­lo­gie poli­tique

La Tech­nique domine l’homme et toutes les réac­tions de l’homme. Contre elle, la poli­tique est impuis­sante. (p. 57)

Conti­nuer la lecture de « Cita­­tions de Bernard Char­­bon­­neau »