Prin­cipes du gouver­ne­ment repré­sen­ta­tif, de Bernard Manin

L’ou­vrage Prin­cipes du gouver­ne­ment repré­sen­ta­tif est d’abord inté­res­sant sur le plan histo­rique. L’évo­lu­tion de la notion de démo­cra­tie y est contée depuis l’an­tiquité jusqu’à nos jours. Cette pers­pec­tive histo­rique, qui montre à quel point la notion de démo­cra­tie a évolué,  permet au lecteur de mesu­rer combien il est encore possible de faire évoluer notre système élec­to­ral et notre forme de gouver­ne­ment. Conti­nuer la lecture de « Prin­­cipes du gouver­­ne­­ment repré­­sen­­ta­­tif, de Bernard Manin »

L’ap­pren­tis­sage précoce des langues, de Louis Porcher et Domi­nique Groux

Couverture du livreL’ap­pren­tis­sage précoce des langues [1] est un ouvrage épuisé dont la dernière édition date de 2003. La première partie pose la ques­tion de l’in­té­rêt d’un appren­tis­sage précoce. Les deuxièmes et troi­sièmes parties, les plus inté­res­santes, dressent un état des lieux de l’ap­pren­tis­sage précoce des langues dans le monde et en France.  Les deux dernières parties s’in­té­ressent respec­ti­ve­ment aux pratiques péda­go­giques et  aux enjeux inter­cul­tu­rels.

Conti­nuer la lecture de « L’ap­­pren­­tis­­sage précoce des langues, de Louis Porcher et Domi­­nique Groux »

Langues au bacca­lau­réat

Une soixan­taine de langues sont admises aux épreuves de langues du bacca­lau­réat. Le nombre varie selon que l’on regroupe certaines langues (alsa­ciennes, des pays mosel­lans ou berbères) ou non. Voici un tableau réca­pi­tu­la­tif se basant sur le bulle­tin offi­ciel valable pour le bac 2013. Les effec­tifs concernent le bac géné­ral de 2010 (cf. rapport).

Conti­nuer la lecture de « Langues au bacca­­lau­­réat »