Le progrès est forcé­ment bon

Le conseil des ministres a donné mercredi 3 août son feu vert à la circu­la­tion sur la voie publique de véhi­cules auto­nomes. Selon Le Monde, le compte-rendu du conseil des ministres publié par l’Ély­sée indique que ces véhi­cules sont « une étape incon­tour­nable vers une mobi­lité apai­sée, une régu­la­tion et une sécu­ri­sa­tion des trafics, et des trans­ports plus effi­caces et plus respec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment. »

Ces véhi­cules rendant le trans­port routier plus confor­table, moins cher et certes moins polluant n’au­ront-ils pas l’ef­fet inverse : une augmen­ta­tion spec­ta­cu­laire de la circu­la­tion et donc un accrois­se­ment de la pollu­tion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *